DIRECTION ARTISTIQUE

MASTOCK

Auteur, chorégraphe, dramaturge et interprète

Direction Artistique de la Cie MastoCK 

20 Spectacles depuis 2003

 

Photographes : Vincent Vanecke / Jean-Michel Courbart / Didier Darrigrand / Les Raoulas / Cosmos
 
Depuis Juin 2017, je mène la Direction Artistique de la Cie MastoCK seule. Nous avons créée 20 spectacles mixant danse théâtre, arts plastiques, musique dans une veine poétique et engagée. Notre fer de lance s'est toujours axé autour de l'humain (la normalité / la différence), de la circulation de l'émotion spectateur/acteur, d'une urgence à chercher autour de la mémoire (souvenirs d'enfance, de guerre, de rencontres amoureuses ...), de se positionner aussi en tant qu'artiste femme et de parler de la condition de la femme... Notre espace de est la rue, l'espace public mais aussi les théâtres quand les rapports de représentation sont à réinventer... La compagnie a une reconnaissance nationale et internationale (Canada / Singapour / Angleterre / Belgique / Italie) avec plus de 450 représentations à ce jour et est conventionnée avec la DRAC jusqu'en décembre 2017, la Région Poitou-Charentes, le département des Deux-Sèvres et accueilli et installée à Melle (79). La compagnie est accompagnée par de fidèles partenaires comme CNAR de Sotteville-les Rouen, (merci à Daniel Andrieu), au CNAR du Poitou-Charentes (Bruno de Beaufort), au CCn de La Rochelle avec Kader Attou (mon ami chorégraphe et poète), au CNAR de Noisy-le-Sec, avec JR Jacob, au Boulon de Vieux-Condé, au Grand Théâtre de Lorient (à l'époque de Josette Joubier)...au Théâtre de la Coupe d'or, au Théâtre de Lons le Saunier (au temps de Franck Becker)... et merci à tous ceux qui nous rejoignent chaque année dans le suivi des créations, l'achat des nouveaux spectacles, des commandes et expérimentations... et qui croient et défendent l'art avec une grande ferveur...
« Migre à Melle » 2022

Cie MastoCK

 

Installation photographique & sonore

Portraits de Zackir, d’Eric, de Mortoeza, de Kazem, d’Hassan, d’ Ibrahima.

 

Conception artistique : Carine KERMIN

Photographies : Didier DARRIGRAND

Composition musicale : Régis BAILLET/ DIAPHANE

Technique son : Benoit COURTEL

 

Le 8 nov 2021, j’ai rencontré les résidents de l’Huda, hébergement d’urgence pour les demandeurs d’asile à Melle (79). Une envie profonde m’animait depuis des années, touchée par les flux migratoires dans le monde. Melle, terre d’accueil pour les migrants et terre d’implantation pour ma Compagnie, MastoCK. L’alchimie a opéré d’emblée, emportée par le récit de chacun, le besoin de libérer la parole, et de créer des empreintes de ces hommes à la recherche d’une vie meilleure.

 

En tant que créatrice du mouvement et du texte, je leur ai proposé un atelier hebdomadaire de 2H où on a exploré les langages de la danse & du théâtre (l’écriture, la dramaturgie des corps en mouvement, la voix, le texte, l’humour…) pour traverser leur intimité avec le plus de légèreté.

 

La difficulté du projet résidait pour moi de rester dans un total respect de leur vécu, d’être au service par l’art de leur humanité. Le choix de l’installation photographique & sonore s’est imposé naturellement avec l’idée qu’elle puisse être itinérante et croiser d’autres publics.

Voyage initiatique autour des sentiments - Version scolaire

Voyage initiatique autour des sentiments - Version scolaire

Lire la vidéo
Voyage initiatique autour des sentiments
Version scolaire / 2021

Les personnages

3 interprètes, poètes, passeurs d’émotions : Jean-merveille, Anasthasia Rose & Lala, vont intervenir dans votre école.
En s’appuyant sur des extraits de « Peut-être oui » de Bernard Friot, chaque personnage livrera également ses anecdotes autour du courage, de l’amour, de la sincérité & de la générosité ainsi que de l’audace et de la curiosité. Entre texte, danse, gestuelle, écriture, ce spectacle atypique crée une bulle onirique dans le quotidien des enfants.

Le concept

Les classes auront à tour de rôle la présence de chaque personnage, qui prendront la place du professeur(e).  On peut imaginer parallèlement un travail d’écriture autour des sentiments en classe pour faire une journée balisée autour de la poésie. Les classes auraient ainsi leur carnet de mots d’enfants pour écrire un poème sur l’amour, la tristesse, la colère, la joie, la curiosité, la tendresse …

 
Des oiseaux sur ma bouche
De Carine Kermin et Mohamed Guellati
Création 2020

Performance poétique, burlesque et subversive

 

Une envie de se renouveler. D’écrire avec Mohamed Guellati.

Évoquer la libération de la parole. Voguer dans nos confessions intimes, nos tabous. La violence familiale, la schizophrénie d’un fils, l’alzheimer d’un père. A la manière de Festen, on lèverait notre verre pour dire l’innommable.

Existe-t-il une parole vraie, intime et universelle à la fois : une parole cathartique ?

Comment peut-on transformer poétiquement l’indicible ?